La Saint- Nicolas, tout d'abord une journée gourmande et festive !

En Alsace et en Lorraine, la tradition veut que l'on prépare des mannala ou mannele, petites brioches en forme de bonhomme, que l'on déguste avec du chocolat chaud et des clémentines. Ailleurs, les enfants reçoivent plutôt des confiseries en forme de Saint Nicolas en chocolat ou en pain d'épices. Saint Nicolas apporte également des cadeaux aux enfants qui ont été bien sages. Les enfants polissons reçoivent quant à eux la visite du Père Fouettard, dont on dit qu'il distribue des coups de fouet plutôt que des cadeaux... Mais la visite du Père Fouettard reste une menace lointaine, encore plus aujourd'hui qu'autrefois, car les enfants savent généralement se faire pardonner leurs petites bêtises juste à temps pour la Saint Nicolas !
Saint Nicolas

De nombreuses coutumes liées à la Saint Nicolas existent dans différents pays. A défaut de toutes les énumérer, en voici quelques unes parmi les plus marquantes.

Aux Pays-Bas

Au Pays-Bas, Saint Nicolas joue un rôle primordial dans la vie festive. On l'appelle Sinterclaas et on le fête le 5 décembre. Pour les petits Néerlandais cette fête est bien plus importante que Noël ou n'importe quelle autre fête, puisque c’est ce jour-là qu'a lieu la plus grande distribution de cadeaux de l'année ! Bien entendu, il faut avoir été sage pour mériter ces cadeaux, mais une fois ce fait acquis, la fête peut commencer ! Et elle commence bien puisque c'est une chasse aux cadeaux qui est organisée, les cadeaux étant cachés à l’intérieur de la maison ou à ses abords. Au lieu d’accrocher des étiquettes avec le nom du destinataire sur les cadeaux, on attache des poèmes qui décrivent de manière souvent moqueuse la personne à laquelle est destiné le cadeau. Ensuite tout le monde doit deviner de qui il s’agit, dans la joie et les rires…

En Allemagne

En Allemagne, les enfants nettoient bien leurs bottes le soir du 5 décembre puis en déposent une devant leur porte. Pendant la nuit, Saint Nicolas fait sa tournée et le lendemain matin, les enfants qui ont été sages retrouvent leur botte remplie de noix, clémentines, biscuits, chocolats ou menus cadeaux.

Aux Etats - Unis

Avec l’arrivée massive des émigrés Hollandais au XVIIème siècle, les Etats-Unis furent marqués par les traditions néerlandaises et Sinter Klaas devint rapidement Santa Claus. Pour mieux coller avec les coutumes protestantes, cette fête des enfants fut rapprochée de la fête de l’enfant Jésus, c'est à dire Noël. C'est ainsi que la tournée de Santa Claus fut déplacée au 24 décembre. Pour plus de confort il échangea sa mitre contre un bonnet rouge bien chaud, sa crosse devint un appétissant sucre d'orge et on commença à l'appeler... "Père Noël"...

Saint Nicolas, l'ancêtre du Père Noël ! Saint Nicolas vs Pere Noel

Effectivement notre Père Noël qui s’appelle Santa Claus en anglais n’est en vérité personne d’autre que le vieux Saint Nicolas ! Ce « nouveau » personnage rencontra un succès rapide dans beaucoup de pays. La légende de Saint Nicolas fut débarrassée de ses aspects négatifs : Le vilain Père Fouettard disparut, tandis que s'imposa le personnage du gentil Père Noël dodu et jovial, accompagné de ses rennes volant dans les airs.